Œuvre
Place, Jardin et Passage Sainte-Croix
Pistillus
Marion Verboom

Telle une archéologue curieuse et décomplexée, Marion Verboom s’inspire de l’architecture, de la géologie et de l’histoire de l’art. Elle y puise sujets et motifs figuratifs, géométriques et abstraits, qu’elle reproduit, hybride et interprète en sculpture. Elle prélève çà et là un chapiteau mérovingien, un décor aztèque, un personnage grimaçant, une composition végétale, une chevelure, les stries d’un coquillage, les pattes d’un sphinx, etc.

Marion Verboom bâtit, comme on bâtit une église ou une pyramide, et superpose en colonne des volumes les uns aux autres en s’autorisant toutes les techniques : céramique, verre, cire, plâtre, bronze, bois et pierre.

En réaction à la façade de l’église Sainte-Croix ornée dans le plus pur style classique et surmontée d’un beffroi décoré d’une ronde allégorique d’anges sonnant de la trompette, Marion Verboom érige Achronie 39. Les 8 fragments de la sculpture en jesmonite, ciment, bronze et aluminium s’inspirent tour à tour d’un bestiaire, d’un motif aquatique, d’une flûte traversière, d’un personnage carnavalesque de Bruegel, d’un rouage d’horloge, et d’objets gallo-romains issus de fouilles archéologiques nantaises (collections Dobrée) dont un chapiteau et  une déesse mère allaitant deux nourrissons, statuette du célèbre potier gallo-romain Pistillus qui prête son nom au titre de l’exposition. Dans le charmant jardin du Passage, Goutte, petite fontaine en céramique émaillée et lustrée, évoque avec ses rondeurs un motif gazeux ou un liquide en ébullition. Dans le patio, Tectonie, sculpture vertigineuse aux ombres dorées s’élève jusqu’à la verrière, aux côtés d’oeuvres récentes qui revisitent la femme assise en majesté, motif universel et familier des lieux profanes et de culte. 

MARION VERBOOM EST NÉE EN 1983 À NANTES. ELLE VIT ET TRAVAILLE À PARIS. ELLE EST REPRÉSENTÉE PAR THE PILL GALLERY (ISTANBUL).

Le passage Sainte-Croix

Ça m’intéresse


Passage Sainte-Croix, Nantes