Édition 2020, Œuvre permanente
Île de Nantes, Quartier de la Création
In a Silent Way
NATHALIE TALEC

La halle 6 Ouest accueille depuis la rentrée 2019 le Pôle universitaire interdisciplinaire dédié aux cultures numériques permettant d’intégrer de nouvelles dimensions d’innovation dans le Quartier de la création aux côtés de la halle 6 Est, hôtel d’entreprises créatives & cantine numérique, porté par Quartus.

À la croisée des nouvelles rues créées entre les halles 6 et l’École nationale des beaux-arts de Nantes Métropole, Nathalie Talec réalise une double figure monumentale, à la croisée des flux de savoirs et de circulation.

Attirée par les Pôles et bercée par les récits anciens et modernes des explorateurs, Nathalie Talec crée depuis les années 1980 un univers scientifico-fictionnel poétiquement glacé. En quête de pureté et fascinée par l’action du froid, elle aborde à travers lui, les notions de perception, étudie l’action des phénomènes chimiques et atmosphériques sur les éléments et laisse se tramer des récits au gré de dessins, photographies, sculptures, installations… Nathalie Talec s’inspire d’écrits amateurs et savants, philosophiques et scientifiques, dévoilant des visions analytiques ou fictionnelles du monde à partir d’observations, d’hypothèses, de mesures, d’expériences et d’interprétations. Sa pratique s’est construite autour de figures d’explorateurs comme Paul-Émile Victor, Jean-Baptiste Charcot ou Alexandra David-Néel, d’architectes tels que Charlotte Perriand, Jean Prouvé, Le Corbusier ou d’auteurs tels que Jules Verne, dont elle a trouvé à Nantes, ville de naissance de l’auteur, un écho particulier. Ses œuvres entretiennent une relation privilégiée aux personnages, réels ou fictifs, aux formes habitables ou nomades, et aux signes induisant un rapport constant à l’exploration et au voyage.

In a Silent Way, qui tire son titre du célèbre album de Miles Davis, propose une vision poétique et métaphorique du Pôle universitaire interdisciplinaire dédié aux cultures numériques. Deux figures féminines et juvéniles, aux yeux clos et à l’expression paisible, émergent du parvis. Elles prolongent la série iconique des bustes réalisés en biscuit de porcelaine dans les ateliers de la manufacture de sèvres sous le titre « CELUI QUI VOIT LES YEUX FERMÉS ». L’une porte un masque de réalité virtuelle, l’autre un casque audio sans fil. Évoquant une forme narrative et romanesque du savoir scientifique et des expérimentations numériques et digitales, elles sont comme des allégories de la connaissance, du sensible et des aspirations et aventures pionnières humaines. Monumentales et immobiles, les deux sculptures disposées en miroir semblent dilater le temps et se synchroniser aux diverses activités de l’ensemble du site, offrant un symbole à ce nouveau paysage architectural, culturel et sociétal.

Nathalie Talec, In a silent way
Nathalie Talec, In a silent way

Un podcast aux origines du Voyage

Le Voyage à Nantes a produit un nouvel outil audio pour accompagner la découverte des œuvres en autonomie !
Dédié à tous les publics, il a été conçu avant tout comme outil d’accessibilité (description des œuvres, informations sur l’accès au site…)
Le Voyage permanent, un podcast en 6 épisodes du Voyage à Nantes, en collaboration avec Slate.fr, est une visite sonore de la ville, qui donne la parole aux artistes (Daniel Buren, Philippe Ramette, Nathalie Talec…)

Ce dispositif a été réalisé avec le soutien de la Matmut.

J’écoute

1 % ARTISTIQUE DES HALLES, UNIVERSITÉ DE NANTES
MAÎTRISE D’OUVRAGE UNIVERSITÉ DE NANTES
UNE ŒUVRE RÉALISÉE EN COPRODUCTION AVEC LE VOYAGE À NANTES, LA SAMOA ET LE GROUPE QUARTUS. PÔLE UNIVERSITAIRE INTERDISCIPLINAIRE DÉDIÉ AUX CULTURES NUMÉRIQUES. HALLE 6 OUEST LIN, ARCHITECTE MANDATAIRE ARCHITECTURE URBANISME / F.AU, ARCHITECTE ASSOCIÉ ARCHITECTURE URBANISME HALLE 6 EST AVIGNON-CLOUET, ARCHITECTE MANDATAIRE ARCHITECTURE URBANISME