MENU
RETOUR
Le Voyage à Nantes
Nantes.Tourisme
Estuaire
Les Tables de Nantes
Les Machines de l’île
Château des ducs de Bretagne
Mémorial de l’abolition de l’esclavage

PLACE ROYALE
RECONSTITUER
STÉPHANE VIGNY

Stéphane Vigny conçoit ses œuvres en regard à des situations. Se servant souvent d’objets d’usage courant et de matériaux de construction (bois, PVC, lambris, béton), il en détourne les usages et les fonctions par des jeux de glissements de mots, de formes, de sens.

Pour la place Royale, Stéphane Vigny rejoue la partition d’un projet qu’il a réalisé en 2015 à Maisons-Laffitte.

Ayant découvert que l’ensemble des façades de la place Royale ne sont en quelque sorte qu’un décor – les immeubles, soufflés par les bombardements de 1943, ont été reconstruits à l’identique – et intrigué par la statuaire de la fontaine monumentale, Stéphane Vigny s’amuse de cette mise en scène urbaine entre falsification du décor, faste et profusion.

 

Il présente sur la place une étonnante collection de sculptures « toutes faites » en pierre reconstituée, telles qu’on peut les découvrir dans les magasins de décoration de jardin. Ces « copies de copies » de quelque déesse grecque, personnage mythologique ou statue emblématique de l’art antique agrémentent parfois nos jardins. Évocatrices d’un passé glorieux mystifié, elles évoquent souvent la splendeur et la reconnaissance.

 

Aux côtés des copies du David de Michel-Ange, de la Vénus de Milo, ou de la Victoire de Samothrace, des représentations de dieux ou demi-dieux, des allégories des saisons, des scènes extraites de la peinture de genre côtoient des reproductions de colonnes, vases, animaux, dans une disposition labyrinthique invitant à se perdre dans un véritable musée ouvert de la copie !

 

STÉPHANE VIGNY EST NÉ EN 1977 AU MANS. IL VIT ET TRAVAILLE ENTRE PIACÉ ET PARIS.


© Philippe Piron


HORAIRES
Ouvert du 06/07/2019 au 01/09/2019
ACCÈS
Place Royale
Place Royale
44000 Nantes




Partager cette page
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Google+ Partagez par mail

Retour haut de page