Art contemporain
Palais de Justice
Sans Titre
Jenny Holzer

L’architecture imposante du Palais de justice proposée par Jean Nouvel (2000) suggère par ses volumes, sa géométrie implacable, son jeu d’ombre et de lumière la puissance et la force de la justice.

Artiste conceptuelle, Jenny Holzer (1950, USA) travaille autour du langage, notamment de la notion de texte qu’elle utilise sous différentes formes (affichage, défileur électronique, gravure).

Dans la salle des pas perdus, Jenny Holzer fait lentement défiler des textes fondateurs de la justice française (Code civil, droits de l’Homme). Se reflétant sur les baies vitrées et le sol de granit poli, le défilement semble infini. Côté Loire, dans un rythme plus rapide, circulent des citations sur la justice, mots de philosophes et de femmes de lettres, de l’Antiquité à nos jours.

Nantes vu par Ambroise Tézenas

ŒUVRE PERMANENTE RÉALISÉE DANS LE CADRE DU 1 % DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION.