Édition 2024
Cours Cambronne
Le sursaut des bois courbes
Barreau Charbonnet

Si l’on devait choisir un arbre emblématique pour Nantes, le Magnolia grandiflora se dresserait fièrement parmi les prétendants. Cet arbre majestueux, symbole de délicatesse, raconte à lui seul une partie de l’histoire de Nantes et évoque le riche passé botanique de la ville.

C’est au 18e siècle que l’arbre fait « son retour » en Europe à bord du Saint-Michel, un navire croisant des côtes de Louisiane jusqu’aux rivages européens. Débarqué à Paimbœuf en 1711, avant-port de Nantes qui était alors le premier port de traite humaine de France, on l’installe dans un jardin d’étape spécialement conçu pour ces plantes venues de contrées lointaines. Une fois adapté aux conditions climatiques nantaises, le Magnolia trouve rapidement sa place dans les jardins particuliers, les parcs et places de la ville, notamment cours Cambronne.

C’est justement sur l’un de ces Magnolias que le duo nantais d’artistes-designers Barreau Charbonnet imagine un dispositif hybride, mi-chemin, mi-belvédère. Escalier symétrique à volées doubles et montées divergentes et convergentes qui permet au public de sentir et d’admirer les fleurs et les fruits du houppier, avec la Loire en toile de fond.

Pour ce dispositif singulier, invitant le public à admirer les fleurs délicates du Magnolia, dont l’odeur est souvent décrite comme fraîchement citronnée ou vanillée, Barreau Charbonnet puisent leur inspiration dans la charpenterie navale traditionnelle en recourant à une technique de construction ancestrale, celle des « bois tors ». En empruntant cette tradition, Barreau Charbonnet créent une connexion visuelle et symbolique avec l’époque des grandes expéditions maritimes.

Nicolas Barreau et Jules Charbonnet sont nés en 1986. Ils vivent et travaillent à Nantes.

Podcast France Culture

logo France Culture

France Culture, partenaire du Voyage à Nantes, vous emmène plus loin sur les rapports entre arbre et culture à travers une série de replays dédiés.

Écouter les arbres