Fermé jusqu'à nouvel ordre
Patrimoine
Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul
La cathédrale et ses cryptes sont inaccessibles suite à l'incendie de juillet 2020.

Édifice religieux catholique datant du XVe siècle, emblématique de la ville de Nantes.

C’est un quatrain gravé à l’arrière des portes qui rappelle que sa première pierre fut posée en 1434. Un des plus longs chantiers de l’architecture religieuse en France commençait alors, pour s’achever en 1893. Après l’incendie dévastateur de 1972, d’importants travaux de restauration ont rendu au bâtiment toute sa splendeur. Derrière une façade à deux tours en pierre blanche et non en granit comme généralement dans l’ouest du pays, se dressent des voûtes plus hautes que celles de Notre-Dame-de-Paris, à 37,5 m.

Le tombeau de François II et Marguerite de Foix

Dans le croisillon droit se trouve le chef-d’œuvre de ce sanctuaire, le tombeau de François II, dernier Duc de Bretagne et de Marguerite de Foix, sa seconde épouse, parents d’Anne de Bretagne. Commandé par Anne de Bretagne, ce joyaux de la Renaissance a été réalisé par Michel Colombe en 1507. Le Voyage à Nantes a mis en place, dès 2012, une structure légère afin d’élever le regard du visiteur et profite de 2013 pour offrir à l’œuvre un nouvel éclairage.



Michel Colombe, Tombeau de François II et Marguerite de Foix, Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, Nantes © Martin Argyroglo _ LVAN

Les cryptes

La crypte romane du XIe siècle abrite le trésor de la cathédrale. La seconde crypte, du XIXe siècle, plus vaste, accueille une exposition permanente consacrée à l’histoire de la cathédrale.

Découvrir


Cryptes
Incendie été 2020

L’incendie de juillet 2020 a occasionné de nombreux dégâts, en particulier la disparition du grand orgue, des stalles et de la verrière du 15e siècle, deux éléments préservés lors du grand incendie de 1972. Avant que d’importants travaux de rénovation lui rendent sa splendeur, le bâtiment est temporairement fermé.

Une exposition, sur le parvis, permet de découvrir les travaux en cours.