Exposition
Parc des Chantiers / FRAC
Le bruit de la chair.
Partition pour Gina Pane
2 Décembre 2023 — 3 Mars 2024

“Où est-il le feu qui résonne ?
Le bruit de la chair ? Du fou rire ? De la douleur ? De la mort ?
Le silence du sang ? »

Gina Pane, 1974

En 1968, lors d’une promenade dans la vallée de l’Orco, près de Turin, où elle a grandi, Gina Pane tombe sur un petit tas de pierres exposées au nord. Elle décide de prendre les pierres une à une et de les déposer dans un endroit sec et découvert. Cette rencontre avec un élément minéral, et l’action simple qui en suit, peuvent paraître anodines, et pourtant elles marquent un tournant décisif dans le parcours de l’artiste.

C’est par ce geste minimal de réparation et de révérence à la terre que Gina Pane pose les jalons d’une pratique interdisci- plinaire inédite. S’y dessinent un langage corporel éco-critique, et une esthétique radicale fondée sur la réciprocité́ et la communion avec l’autre.

Le bruit de la chair. Partition pour Gina Pane met en relation et en tension les corps et leur environnement. En écho au geste écologique et solidaire de Gina Pane, les artistes résident·es de la trente-quatrième édition des Ateliers Internationaux font du corps un lieu de jonction et de transformation sociale et environnementale. Du corps-paysage au corps-cosmos, du corps blessé au corps invisibilisé, l’expérience du vivant et de ses limites devient un médium et un outil de recherche alternatif.

De l’île de Nantes à Carquefou, l’exposition est un parcours poétique et politique à travers la matière où se nouent et se dénouent d’autres récits et gestes écologiques. Des œuvres historiques de Gina Pane (issues de la collection du Frac et d’ailleurs) entrent en dialogue avec des créations récentes d’artistes contemporains·nes, dont trois pièces inédites créées in-situ par les résidents·tes Jota Mombaça, Ohan Breiding, H. Alix Sanyas et Patricia Allio.

Commissariat : Mathilde Walker-Billaud

Patricia Allio & H. Alix Sanyas, Ohan Breiding, Jota Mombaça, Jeneen Frei Njootli, Gina Pane et Julia Phillips