MENU
RETOUR
Le Voyage à Nantes
Nantes.Tourisme
Estuaire
Les Tables de Nantes
Les Machines de l’île
Château des ducs de Bretagne
Mémorial de l’abolition de l’esclavage

ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE D’ARCHITECTURE (FAÇADE LOIRE)
Echoes
JOCELYN COTTENCIN

C’est en touche-à-tout que Jocelyn Cottencin développe sa pratique : les arts graphiques y rejoignent la performance, le design y côtoie les arts visuels. Un dénominateur commun : le mot.

Créée pour la Maison de l’Avocat lors du Voyage à Nantes 2012, puis exposée pendant la Nuit blanche (Paris) de la même année, l’œuvre Echoes fait face au fleuve, accrochée au bâtiment Loire de l’école d’architecture. Sous la forme d’une sculpture graphique et lumineuse, l’artiste crée une partition visuelle hypnotique scandée régulièrement d’un refrain qui affirme TOUT EST VRAI / TOO MUCH REALITY.


- -

« C’est après : ce qui reste. C’est après. Un déluge. Des signes en vrac. Un réel. Indéchiffrable. Le Réel. Une archéologie. Des bribes. C’est ce qui reste. Est vérolé. Condamné. Flux fou. Saccade de traits. Le code perdu. Traces d’avant. Le grand vérolage. Virus inside. L’image délire. Dégouline. Dit : rien. Machine bégaie. Ordres bégaient. Machine aveugle. Formatage. Disait : rien. Se reboote. Rate. Virus inside everything. Le grand vérolage du réel. Le grand vérolage du réel. Rien inside. Me vide. Réinitialisé à vide. Le monde est rempli. Vidé. »
Emmanuel Adely, écrivain


 

En savoir plus sur Jocelyn Cottencin


Œuvre co-produite avec le Frac Bretagne et Nuit Blanche 2012.


© Franck Tomps


HORAIRES
Œuvre visible depuis l’extérieur du bâtiment (en façade de la Galerie Loire), de 6h à 23h
ACCÈS
École Nationale Supérieure d'Architecture nantes
6 Quai François Mitterrand
44000 Nantes


Retour haut de page