Le voyage en hiver
Place du Bouffay
Mon manège éternel
Quentin Faucompré

Ayant grandi dans un milieu imprégné de spectacle vivant (et notamment de nouveau cirque), Quentin Faucompré puise ses références aux sources de l’absurde et du non-sens.
« L’artiste mène de front expositions, publications et performances, où le dessin est l’élément central. Avec un humour acide, il pervertit les symboles (religieux, moraux, psychanalytiques), avance caché, apprivoisant la violence latente des rituels, ouvrant discrètement des zones de frictions. » (Eva Prouteau).

Pour cette première édition du Voyage en hiver, Quentin Faucompré revisite le traditionnel manège de la place du Bouffay. À cette fin, il s’empare du sujet originel du mini-grand huit : une chenille, pour lui donner l’aspect d’un bonhomme neige. Cette chenille des neiges embarque les visiteurs dans un univers hivernal pas tout à fait comme les autres.

Mon manège éternel, Quentin Faucompré
Mon manège éternel, Quentin Faucompré

La féerie à laquelle convie Mon manège éternel revêt des formes mutantes avec des bonshommes de neige à six têtes, un monstre du Loch Ness de neige, un chalet mystérieux ou une fusée-carotte. Toutes ces formes ubuesques et étranges ne sont pas sans évoquer l’abondance.

Pour cette œuvre, Quentin Faucompré s’approprie les codes esthétiques de la fête foraine. Tous concourent à amplifier cette ritournelle entêtante de la boucle et d’un éternel recommencement face à une croissance supposée infinie.

Mon manège éternel s’inscrit plus largement dans l’histoire foraine, avec pour toile de fond le progrès et la conquête spatiale. Il y a un siècle, les décors du célèbre parc d’attractions Luna Park ont été inspirés de la littérature de science-fiction dont De la Terre à la Lune de Jules Verne, qui ont eux-mêmes inspiré Le Voyage dans la Lune de Georges Méliès dont Quentin Faucompré détourne le célèbre visuel pour la couverture de ce programme tout en restant dans le registre burlesque du réalisateur. La boucle est bouclée.

À contrepied des stratégies de divertissement induites par les attractions foraines, Quentin Faucompré propose une aventure tragicomique à l’ère de la fonte des glaces, qui fera assurément tourner les têtes.

Alors, embarquement immédiat !

Quentin Faucompré est né 1979 à Saint-Nazaire. Il vit et travaille à Nantes et Paris.