MENU
RETOUR
Le Voyage à Nantes
Nantes.Tourisme
Estuaire
Les Tables de Nantes
Les Machines de l’île
Château des ducs de Bretagne
Mémorial de l’abolition de l’esclavage

Voir, visiter,
dormir, réserver…

>> TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME DU VOYAGE À NANTES <<

ÉLOGE DE LA DIVERSITÉ

Ce qui saute aux yeux immédiatement et réjouit en parcourant le programme du Voyage à Nantes, c’est la diversité de ses propositions.

Aujourd’hui, cette audace de l’éclectisme nous vient naturellement et semble acceptée par les publics, si ce n’est par nos pairs.

Elle aurait été inconcevable il y a quelques années tant, en France, l’exigence et la qualité d’une programmation commandaient d’être “pointu” dans un seul domaine. Comme si la vie était pointue ?

La vie est ronde et sinueuse, diverse et colorée, décidée et tâtonnante, et la création artistique lui est transversale.

Le plaisir du Voyage, c’est passer d’une exposition conçue par une commissaire spécialiste des Flamands du XVIIe siècle à un playground imaginé par un couple d’architectes parti en vrille, à qui on ne confierait pas sa maison.

Le plaisir, c’est déjeuner dans une cantine dont le mobilier et la signalétique ont été conçus par des designers dont le talent a transformé jusqu’à l’ambiance de l’espace occupé. Ils nous rendent heureux même si la cuisse de poulet n’est pas tout à fait cuite.

Les créateurs nous réveillent en sursaut et nous rendent conscients de la préciosité de notre propre vie. Nous pouvons les remercier non pas des oeuvres qu’ils nous livrent, mais de ce qu’ils nous révèlent de notre environnement et de nous-mêmes.

On pourrait moquer cette frénésie de créativité qui voudrait atteindre jusqu’aux bordures de trottoirs, la forme des boîtes aux lettres ou celle des caissons électriques. On pourrait, mais quand un visiteur découvrant notre ville pour la première fois tombe sur l’aire de jeux conçue par Kinya Maruyama, square Mercœur, son approche de Nantes en est fortement influencée. Il aurait pu retrouver les modules en tubes qui égaient dans toute la France nos squares pour enfants.

Et quand plus tard, sur la place du Bouffay, il découvre l’installation de Baptiste Debombourg, il peut se dire qu’ici, les patrons de bars ont une approche virevoltante de la vie.

Tout au long du parcours du Voyage, notre découvreur ira de surprise en clin d’oeil, de stupeur en désolation. Car bien sûr, quelques réalisations de chaque édition pourront paraître désolantes à certains. Nous ne reviendrons pas sur la relativité de la valeur de l’art.

Aujourd’hui, à un mois de l’ouverture, nous commençons à former nos médiateurs, car ils doivent être prêts à répondre calmement à tous ceux qui ne seront pas “d’accord avec ça”. Depuis toujours, nous n’avons aucun mépris pour ce genre d’attitude, sachant que l’art, quand il est généreux, suscite de la colère ou un profond bonheur.

Encore faut-il accepter d’en parler. C’est notre travail et celui de nos médiateurs, sentinelles de rue.

JEAN BLAISE
Directeur du Voyage à Nantes


La majorité des sites est en accès libre, 7j/7, de 10h à 19h, sauf mention contraire sur la page concernée.
Un guide d’accessibilité indique les cheminements les plus adaptés aux personnes à mobilité réduite (plus d’informations sur la page dédiée : Accessibilité / Le Voyage à Nantes).

Pour les sites payants, vous pouvez régler les droits d’entrée sur place, opter pour le Pass Nantes ou le pass annuel d’un musée nantais. Pendant Le Voyage à Nantes, il vous donne accès à l’ensemble des musées.



Partager cette page
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur Google+ Partagez par mail

DESTINATION
NANTES

www.nantes-tourisme.com
PASS
NANTES
Télécharger
Les applis
du Voyage
LE CLIP
2015

(réal : G.Chataigner)
Retour haut de page